SonR Livanova une meilleure "Respond" à la CRT

SonR LIVANOVA

La technologie Livanova SonR™ efficace pour l’optimisation des délais AV et VV chez le patient resynchronisé cardiaque.

Les résultats de l’etude RESPOND (Clinical Trial of the SonR tip Lead and Automatic AV-VV  Optimization Algorithm in the ParadymRF SonR CRT-D) ont récemment été publiés [Brugada J et al. Contractility sensor-guided optimization of cardiac resynchronization therapy: results from the RESPOND-CRT trial. Eur Heart J. 2016 Dec 9. pii: ehw526]. Le capteur SonR™ est un micro-accéléromètre intégré dans l’extrémité de la sonde atriale de stimulation/détection SonRtip™ qui détecte les vibrations du muscle cardiaque elles même corrélées à la dP/dtmax du ventricule gauche. A partir du signal SonR, un algorithme détermine les DAV et VV optimaux. Le but de l’étude était d’évaluer la sécurité d’emploi et l’efficacité d’une optimisation automatique par l’algorithme SonR des DAV et VV en comparaison d’une optimisation guidée par echocardiographie. Au total 998 patients ont été randomisés. Les patients ont été inclus selon les dernières recommandations.

Les critères de jugements principaux étaient :

  1. Efficacité : Proportion de répondeurs à 12 mois (DC, Hospitalisation pour IC, NYHA, QOL).
  2. Sécurité : Proportion de patient libre de complication aiguë ou chronique imputable à la sonde SonRTip.

Les critères de jugement secondaires étaient :

  1. Proportion de DC + Hospitalisation à 12 mois.
  2. Proportion de patients détériorés à 12 mois.
  3. Performance de la sonde atriale.

A 12 mois, la non infériorité était démontrée pour le critère primaire d’efficacité (75% vs 70.4% Echo, p<0.001). La sécurité d’emploi était démontrée avec un taux d’absence de complication aigue et chronique de 98.5% et 99%. En ce qui concerne les critères secondaires, la non infériorité était démontrée pour le critère composite DC+ Hospitalisation (14.2% vs 17.6% Echo, p<0..001). Non infériorité démontrée pour la proportion de patients détériorés (21% vs 25.2% Echo, p<0.001). Le critère de performance de la sonde est absent.  Pour aucun des critères de jugement la supériorité n’a été démontrée.

Parmi les nombreuses analyses additionnelles on retiendra la non infériorité sur le remodelage inverse (VTSVG -44.1±54.3ml vs -50.2±61.0ml Echo ; p<0.05) et une réduction significative du risque d’hospitalisation (HR 0.65 ; 95% IC : 0.46-0.92 ; p=0.01).

En limite, on déplore l’absence de comparaison à un groupe DAV fixe et nominal, mais cela aurait nécessité un effectif beaucoup plus important.

En conclusion : Le SonR est actuellement le seul capteur hémodynamique embarqué capable d’optimiser les DAV et VV de façon automatique et individualisé avec des résultats similaire à l’adaptation échocardiographique.