Lésion du tronc commun (ECN)

Tracé
N° 43
Patient
Homme de 65 ans, diabétique non-insulino-dépendant, hypertendu, hospitalisé pour douleurs thoraciques d'intensité croissante, survenant initialement à l'effort puis au repos depuis 2 jours; troponine augmentée.
Lésion du tronc commun (ECN)
Commentaires

Cet électrocardiogramme est typique d’une lésion aigüe du tronc commun: sous-décalage ischémique diffus, avec pente descendante du segment ST, associé à un sus-décalage isolé en aVR (ou parfois, comme c’est le cas ici, également en V1). L’occlusion du tronc commun est presque toujours incomplète (sub-occlusion) car dans le cas contraire, le territoire ischémique est tel, qu’un arrêt cardiaque par fibrillation ventriculaire est presque toujours observé dans les minutes qui suivent. Il s’agit d’une urgence thérapeutique absolue et la prise en charge est la même qu’un syndrome coronarien avec sus-décalage du segment ST.

...
Exergue
En présence d'une douleur thoracique et d'un sous-décalage du segment ST, certains signes sont en faveur d'une origine ischémique: sous-décalage rectiligne, horizontal ou descendant, dans au moins 2 dérivations contigües correspondant à un territoire défini; l’association à un sus-décalage isolé en aVR doit faire suspecter une lésion du tronc commun.
Lésion du tronc commun (ECN)
Dossiers possibles
  • Syndrome coronarien aigu sur lésion du tronc commun
  • NSTEMI avec sous-décalage du segment ST, sans sus-décalage
Les petits trucs de Rémi
  • Lorsque vous êtes devant un sous-décalage du segment ST dans un contexte de douleur thoracique, soyez bien sûr d’avoir éliminé la présence d’un sus-décalage associé ! Il faut pour cela réaliser un ECG 18 dérivations, pour éliminer un infarctus postérieur.
Ce que dit le référentiel

Le syndrome coronarien aigu fait l’objet d’un item dédié, les principaux tableaux cliniques et paracliniques sont à maitriser parfaitement.

Autres articles qui pourraient vous intéresser