Medtronic : mode MVP (AAI<=>DDD) 1ère génération

  • Stimulation atriale avec stimulation ventriculaire de secours
  • Détection atriale et ventriculaire
  • Si perte de conduction atrio-ventriculaire, commutation en mode DDD
  • Si reprise de la conduction atrio-ventriculaire, le dispositif revient en mode AAI (en fait c’est un mode ADI).
Le mode MVP, AAI<=>DDD, permet une stimulation en mode AAI (en fait ADI) tout en surveillant la conduction AV. En cas de perte persistante de conduction AV, le stimulateur passe en mode DDD. Si la conduction AV reprend, il revient en mode AAI.
 
Conduction AV intacte: le dispositif reste en mode AAI. Au cours du fonctionnement en mode AAI, les paramètres associés avec la stimulation atriale simple chambre sont applicables. La détection ventriculaire est active.
 
Perte transitoire de conduction AV : le dispositif reste en mode AAI et fournit une impulsion de stimulation ventriculaire de secours 80 ms après l'intervalle d'échappement AA en réponse à un intervalle A-A auquel il manque une détection ventriculaire.
 
Perte de conduction AV prolongée : s'il manque un événement ventriculaire à 2 des 4 intervalles A-A les plus récents, le dispositif identifie une perte de conduction AV et passe en mode DDD. Il fournit une stimulation ventriculaire de sécurité en réponse aux événements ventriculaires déficitaires.
 
Reprise de la conduction AV : après avoir commuté en mode DDD, le dispositif contrôle régulièrement la conduction AV dans l'attente de revenir au mode AAI. La première vérification de la conduction AV survient 1 minute après la commutation en mode DDD. Au cours de cette vérification, le dispositif passe en mode de stimulation AAI pendant un cycle. Si l'intervalle A-A suivant comprend un battement ventriculaire détecté, le contrôle de la détection a réussi. Le dispositif reste en mode de stimulation AAI. Si l'intervalle A-A suivant n'inclut pas de battement ventriculaire détecté, le contrôle de la conduction a échoué et le dispositif repasse en mode DDD. L'intervalle séparant chaque contrôle de la conduction est doublé (2, 4, 8...minutes jusqu'à un maximum de 16 heures).
 
Bloc AV complet : le dispositif fonctionne en mode DDD de manière persistante. Toutes les 16 heures, le dispositif vérifie la présence de conduction AV, ce qui résulte en un seul battement déficitaire. Tous les paramètres associés au mode DDD s'appliquent.
 
pm19_situation20.png
  1. le stimulateur fonctionne en mode ADIR
  2. à la suite d’une onde P bloquée, le stimulateur fournit une impulsion de stimulation ventriculaire de secours 80 ms après l'intervalle d'échappement AA
  3. le stimulateur commute en mode DDDR (2 ondes P bloquées sur 4)

pm19_situation21.png

  1. le stimulateur fonctionne en mode DDDR
  2. le stimulateur effectue une vérification de la conduction AV ; conduction AV est détectée
  3. le stimulateur commute en mode ADIR

pm19_situation22.png

  1. maintien en mode DDDR après une vérification de la conduction AV
  2. le stimulateur effectue une vérification de la conduction AV, aucune conduction AV n’est détectée
  3. le stimulateur continue de fonctionner en mode DDDR
Il existe une littérature riche permettant de démontrer l’effet délétère d’une stimulation ventriculaire droite prolongée. Le mode MVP permet de réduire considérablement le pourcentage de stimulation ventriculaire sans compromettre la sécurité du patient lors de la survenue d’un trouble de conduction auriculo-ventriculaire. L’indication privilégiée est donc l’existence d’une dysfonction sinusale avec conduction auriculo-ventriculaire préservée ou altérée de façon paroxystique. 
  • Stimulation atriale avec stimulation ventriculaire de secours
  • Détection atriale et ventriculaire
  • Si perte de conduction atrio-ventriculaire, commutation en mode DDD
  • Si reprise de la conduction atrio-ventriculaire, le dispositif revient en mode AAI (en fait c’est un mode ADI).
Le mode MVP, AAI<=>DDD, permet une stimulation en mode AAI (en fait ADI) tout en surveillant la conduction AV. En cas de perte persistante de conduction AV, le stimulateur passe en mode DDD. Si la conduction AV reprend, il revient en mode AAI.
 
Conduction AV intacte: le dispositif reste en mode AAI. Au cours du fonctionnement en mode AAI, les paramètres associés avec la stimulation atriale simple chambre sont applicables. La détection ventriculaire est active.
 
Perte transitoire de conduction AV : le dispositif reste en mode AAI et fournit une impulsion de stimulation ventriculaire de secours 80 ms après l'intervalle d'échappement AA en réponse à un intervalle A-A auquel il manque une détection ventriculaire.
 
Perte de conduction AV prolongée : s'il manque un événement ventriculaire à 2 des 4 intervalles A-A les plus récents, le dispositif identifie une perte de conduction AV et passe en mode DDD. Il fournit une stimulation ventriculaire de sécurité en réponse aux événements ventriculaires déficitaires.
 
Reprise de la conduction AV : après avoir commuté en mode DDD, le dispositif contrôle régulièrement la conduction AV dans l'attente de revenir au mode AAI. La première vérification de la conduction AV survient 1 minute après la commutation en mode DDD. Au cours de cette vérification, le dispositif passe en mode de stimulation AAI pendant un cycle. Si l'intervalle A-A suivant comprend un battement ventriculaire détecté, le contrôle de la détection a réussi. Le dispositif reste en mode de stimulation AAI. Si l'intervalle A-A suivant n'inclut pas de battement ventriculaire détecté, le contrôle de la conduction a échoué et le dispositif repasse en mode DDD. L'intervalle séparant chaque contrôle de la conduction est doublé (2, 4, 8...minutes jusqu'à un maximum de 16 heures).
 
Bloc AV complet : le dispositif fonctionne en mode DDD de manière persistante. Toutes les 16 heures, le dispositif vérifie la présence de conduction AV, ce qui résulte en un seul battement déficitaire. Tous les paramètres associés au mode DDD s'appliquent.
 
pm19_situation20.png
  1. le stimulateur fonctionne en mode ADIR
  2. à la suite d’une onde P bloquée, le stimulateur fournit une impulsion de stimulation ventriculaire de secours 80 ms après l'intervalle d'échappement AA
  3. le stimulateur commute en mode DDDR (2 ondes P bloquées sur 4)

pm19_situation21.png

  1. le stimulateur fonctionne en mode DDDR
  2. le stimulateur effectue une vérification de la conduction AV ; conduction AV est détectée
  3. le stimulateur commute en mode ADIR

pm19_situation22.png

  1. maintien en mode DDDR après une vérification de la conduction AV
  2. le stimulateur effectue une vérification de la conduction AV, aucune conduction AV n’est détectée
  3. le stimulateur continue de fonctionner en mode DDDR
Il existe une littérature riche permettant de démontrer l’effet délétère d’une stimulation ventriculaire droite prolongée. Le mode MVP permet de réduire considérablement le pourcentage de stimulation ventriculaire sans compromettre la sécurité du patient lors de la survenue d’un trouble de conduction auriculo-ventriculaire. L’indication privilégiée est donc l’existence d’une dysfonction sinusale avec conduction auriculo-ventriculaire préservée ou altérée de façon paroxystique. 

Medtronic : mode MVP (AAI<=>DDD) 2e génération

Voir tracés