Elévation de seuil sur la sonde ventriculaire gauche

Tracé
N° 8
Constructeur Boston Scientific Prothèse CRT Chapitre Stimulation ventriculaire gauche
Patient

Homme de 67 ans implanté d’un défibrillateur triple chambre Cognis dans le cadre d’une myocardiopathie dilatée avec bloc de branche gauche; 6 mois après l’implantation, patient non répondeur avec symptomatologie (dyspnée pour des efforts de la vie quotidienne) non modifiée; interrogation du défibrillateur qui retrouve 100% de stimulation  biventriculaire;

Tracé

Tracé 8a

Tracés enregistrés lors de la consultation; 

  1. rythme spontané auriculaire et stimulé en biventriculaire;

Tracé 8b

Tracé réalisé sans modification de la programmation (amplitude stimulation VG 2.5 V/0.4 ms);

  1. aspect du QRS identique au tracé précédent;
  2. aspect du QRS différent; alternance entre ces 2 aspects;

Tracé 8c

Le seuil de stimulation ventriculaire gauche est mesuré au cours de cette consultation à 2.5 V/0.4 ms ce qui explique l'aspect alternant;

Tracé réalisé après reprogrammation (stimulation ventriculaire gauche à 3.5 V/0.4 ms sans changer la configuration);

  1. aspect de capture biventriculaire.
Commentaires

Ces tracés permettent de mettre en évidence une des spécificités du suivi d’un patient resynchronisé. Un pourcentage de stimulation biventriculaire proche de 100% est un pré requis nécessaire mais non suffisant à une bonne réponse à la resynchronisation. En effet, stimulation biventriculaire n’équivaut pas à capture biventriculaire effective. Chez ce patient non répondeur, l’interrogation des mémoires retrouvait une stimulation biventriculaire permanente. La radiographie pulmonaire ne retrouvait pas de macro-déplacement. L'absence de réponse à la resynchronisation pouvait s'expliquer par l’absence de capture ventriculaire gauche permanente. Une mesure des seuils ventriculaires gauches a été réalisée dans les différentes configurations disponibles (sonde bipolaire) et nous avons choisi celle présentant le meilleur seuil sans stimulation phrénique.