Stimulation ventriculaire gauche bifocale

Tracé
N° 11
Constructeur Boston Scientific Prothèse CRT Chapitre Stimulation ventriculaire gauche
Patient

Femme de 62 ans implantée d’un défibrillateur triple chambre Cognis connecté avec 2 sondes ventriculaires gauches (antéro-latérale et postéro-latérale) à travers un connecteur en Y; réalisation d'un seuil de stimulation ventriculaire gauche dans différentes configurations.

Tracé

Tracé 11a

Le seuil est réalisé avec une configuration ventriculaire gauche distale VG - anode VD; mode VVI 110 bpm;

  1. capture ventriculaire gauche avec alternance dans l'aspect du QRS entre 2 morphologies;
  2. perte de capture pour une valeur de 0.6 V;

Tracé 11b

Le seuil est réalisé avec une configuration ventriculaire gauche distale VG - bague VG; mode VVI 110 bpm;

  1. capture ventriculaire gauche avec alternance dans l'aspect du QRS entre 2 morphologies;
  2. perte de capture pour une valeur de 1.2 V;

Tracé 11c

Le seuil est réalisé avec une configuration ventriculaire gauche distale VG - boitier; mode VVI 110 bpm;

  1. capture ventriculaire gauche avec alternance dans l'aspect du QRS entre 2 morphologies;
  2. perte de capture pour une valeur de 0.6 V.
Commentaires

Il a été proposé chez certains patients présentant un asynchronisme résiduel en dépit de l'implantation d'un dispositif triple chambre, d'ajouter une seconde sonde de stimulation ventriculaire gauche pour optimiser la réponse à la resynchronisation et réduire le nombre de non-répondeurs. En dépit de premiers résultats prometteurs, la supériorité d'une stimulation bi-ventriculaire gauche par rapport à une stimulation mono-ventriculaire gauche traditionnelle tarde à être démontrée. L'étude V3 analysant l'intérêt du rajout d'une seconde sonde ventriculaire gauche chez les patients non répondeurs s'est avérée négative. Il existe de surcroit des difficultés techniques limitant l'applicabilité (risque de complications supérieur, difficultés anatomiques, connecteur en Y ....). L'utilisation en pratique clinique de ce type d'approche est aujourd'hui relativement réduite. Comme expliqué pour le tracé précédent, deux hypothèses doivent être envisagées lorsque l'aspect du complexe QRS varie lors de la réalisation d'un seuil ventriculaire gauche en mode VVI:

  1. une capture anodique,
  2. la présence de 2 sondes ventriculaires gauches connectées à travers un connecteur en Y. Modifier les configurations de stimulation ventriculaire gauche permet généralement de faire le diagnostic différentiel. Le double aspect est retrouvé en cas de stimulation anodique quand la configuration inclut le coïl du ventricule droit (un seul aspect pour les configurations distale VG - bague VG et distale VG - boitier). A l'opposé, comme sur ces tracés, le double aspect peut se retrouver dans toutes les configurations disponibles quand 2 sondes ventriculaires gauches sont implantées pour peu qu'elles aient des seuils de stimulation différents (aspect bi-VG puis aspect mono-VG).