Mode VOO 60 battements/minute

Tracé
N° 2
Constructeur Abbott Prothèse PM Chapitre Modes de Stimulation
Patient

Même patient que tracé 1; changement de mode de stimulation (les sondes fonctionnent normalement);

Tracé

Programmation en mode VOO 60 battements/minute; stimulation ventriculaire asynchrone à fréquence fixe sans détection des oreillettes ou des ventricules spontanés; aucune capture ne suit la stimulation ventriculaire quand elle survient juste après le ventricule spontané (période réfractaire du myocarde ventriculaire); en revanche, capture ventriculaire effective, quand la stimulation survient à distance du QRS spontané avec stimulation sur le sommet de l'onde T (risque pro-arythmique).

Commentaires

Les modes asynchrones à fréquence fixe (AOO, VOO, DOO) étaient les seuls modes disponibles sur les premiers stimulateurs cardiaques. Le mode VOO induit une stimulation ventriculaire séquentielle asynchrone, sans inhibition par les évènements intrinsèques. Comme vu sur ce tracé, quand le patient n'est pas dépendant, une parasystolie survient avec compétition entre activité spontanée et activité stimulée. Ce mode permet de vérifier l’efficacité de la stimulation et permet d’éviter l’inhibition en cas d’exposition à une interférence extérieure (bistouri électrique chez un patient dépendant par exemple). La stimulation est efficace et capture le ventricule uniquement quand elle survient en dehors de la période réfractaire ventriculaire absolue physiologique qui suit un ventricule spontané.

Ce tracé montre le risque de ce type de mode. Plusieurs stimulations ventriculaires surviennent au sommet de l'onde T d'un QRS spontané non détecté. Il s'agit de la période vulnérable avec risque d'induction d'un trouble du rythme ventriculaire. Le risque

de fibrillation ventriculaire est limité mais augmente en présence d'une ischémie myocardique ou d'un trouble métabolique. De la même façon pour les modes AOO ou DOO, une stimulation atriale asynchrone en période vulnérable atriale peut induire un accès de fibrillation auriculaire. 

Les modes asynchrones sont aujourd'hui obsolètes et ne sont utilisés que dans 2 circonstances spécifiques:

  1. il s'agit d'un mode magnétique ou mode à l'aimant; en effet, l'application d'un aimant entraine une stimulation AOO, VOO ou DOO en fonction du mode programmé;
  2. les modes asynchrones peuvent être programmés de façon temporaire chez les patients dépendants porteurs d'un pacemaker IRM-compatible devant bénéficier d'une IRM.
Message à retenir

Les modes asynchrones permettent une stimulation à fréquence fixe sans inhibition par l'activation spontanée du patient. Il existe un risque de stimulation en période vulnérable atriale ou ventriculaire potentiellement arythmogène.