Modes asynchrones

Tracé
N° 2
Constructeur Biotronik Prothèse PM Chapitre Modes de Stimulation
Patient

Même patient que tracé 1.

Tracé

Tracé 2a: programmation en mode D00 50 battements/minute;

  1. stimulation atrio-ventriculaire avec capture efficace et complète (AP-VP);
  2. absence de détection de l'oreillette et du ventricule avec stimulation asynchrone atrio-ventriculaire inefficace car en période réfractaire de l'oreillette et du ventricule;
  3. nouvelle stimulation atrio-ventriculaire asynchrone; le stimulus ventriculaire survient au sommet de l'onde T en période vulnérable ventriculaire sans capture;

Tracé 2b: programmation en mode VOO 50 battements/minute;

  1. stimulation ventriculaire asynchrone en période vulnérable du ventricule spontané précédent non détecté;

Tracé 2c: programmation en mode VOO 60 battements/minute;

  1. capture ventriculaire à une fréquence légèrement supérieure à la fréquence sinusale;
  2. stimulation ventriculaire en période vulnérable d'une extrasystole ventriculaire non détectée.
Commentaires

les modes asynchrones à fréquence fixe étaient les seuls modes disponibles sur les premiers stimulateurs cardiaques. Le mode DOO induit une stimulation atrio-ventriculaire séquentielle asynchrone, sans inhibition par les évènements intrinsèques. Comme vu sur ce tracé, quand le patient n'est pas dépendant, une parasystolie survient avec compétition entre activités spontanées et activités stimulées. Ce mode permet de vérifier l’efficacité de la stimulation et d’éviter l’inhibition en cas d’exposition à une interférence extérieure (bistouri électrique chez un patient dépendant par exemple). La stimulation est efficace et capture l'oreillette ou le ventricule uniquement quand elle survient en dehors de la période réfractaire absolue physiologique qui suit une oreillette ou un ventricule spontané.

Ces tracés montrent les risques associés avec ce type de mode. Plusieurs stimulations ventriculaires surviennent au sommet de l'onde T d'un QRS spontané non détecté. Il s'agit de la période vulnérable avec risque d'induction d'un trouble du rythme ventriculaire. Le risque de fibrillation ventriculaire est limité mais augmente considérablement en présence d'une ischémie myocardique ou d'un trouble métabolique (hypokaliémie et QT long). De la même façon, une stimulation atriale asynchrone en période vulnérable atriale peut induire un accès de fibrillation auriculaire. L'augmentation de la fréquence minimale de stimulation favorise la capture ventriculaire et diminue le risque de stimulation en période vulnérable. Le tracé 3 montre toutefois que le risque de stimulation en période vulnérable d'une extrasystole persiste.

Les modes asynchrones sont aujourd'hui obsolètes et ne sont utilisés que dans 2 circonstances spécifiques:

  1. il s'agit d'un mode magnétique ou mode à l'aimant; en effet, l'application d'un aimant entraine une stimulation A00, V00 ou D00 en fonction du mode programmé;
  2. le mode D00 peut être programmé de façon temporaire chez les patients dépendants porteurs d'un pacemaker IRM-compatible devant bénéficier d'une IRM.