Mode VDD 60 Battements/minute

Tracé
N° 11
Constructeur Microport CRM Prothèse PM Chapitre Modes de Stimulation
Patient

Même patient que celui du premier tracé; 

Tracé

Mode VDD 60 battements/minute: au début du tracé, détection atriale (P) et détection ventriculaire (R); rythme > 60/mn; puis, ralentissement de la fréquence sinusale; sur un mode VDD, il n'est pas possible de stimuler l'oreillette; pour les stimulateurs Sorin Microport™, en mode VDD, il existe une période réfractaire atriale absolue précédant une stimulation ventriculaire à la fréquence minimale programmée (ici 60/mn, intervalle VV de 1 seconde); cette période réfractaire est en fait la conséquence d’une stimulation atriale virtuelle avec un vrai délai AV; l'onde P n'est donc plus détectée car tombant dans cette période réfractaire atriale; l'onde P rentre progressivement dans le complexe ventriculaire stimulé à la fin du vrai délai AV; perte de la synchronisation auriculo-ventriculaire quand la fréquence sinusale se ralentit en l'absence de possibilité de stimulation atriale; le stimulateur se comporte alors comme s’il était programmé en VVI;

Commentaires

Lorsque le stimulateur fonctionne en mode VDD, la détection s’effectue dans l’oreillette et dans le ventricule mais la stimulation ne s’effectue que dans le ventricule. Le mode VDD fournit une stimulation synchronisée sur l’oreillette détectée. S’il n’y a pas d’événement atrial, la stimulation est de type VVI à la fréquence de base. Le mode VDD peut être programmé sur un stimulateur double chambre traditionnel mais peut être également obtenu à partir d'un dispositif double chambre VDD à sonde unique portant deux électrodes atriales flottantes assurant la détection atriale, et les électrodes de stimulation/détection bipolaires ventriculaires. En revanche, toute stimulation atriale est impossible. Ce mode est donc acceptable en l’absence de dysfonction sinusale, et il convient de programmer une fréquence de base basse, éventuellement avec hystérésis de fréquence pour éviter le comportement VVI. En effet sur ce tracé, la programmation à 60 battements/minute est associée avec une perte de synchronisation auriculo-ventriculaire. Les algorithmes de protection contre les TRE doivent être programmés. Le repli doit également être programmé.
Les avantages des systèmes VDD à sonde unique sont:

  • qu'une seule sonde est nécessaire permettant une procédure d’implantation parfois plus courte et permettant la réduction de la quantité de matériel endovasculaire nécessaire
  • l'absence de traumatisme de la paroi atriale qui permet d’éviter une perforation et le développement de fibrose atriale
  • chez les patients sans dysfonction sinusale, la séquence d'activation atrio-ventriculaire physiologique est respectée.

Les inconvénients des systèmes VDD à sonde unique sont:

  • que la détection atriale est parfois moins bonne qu’avec une sonde atriale séparée, car le dipôle atrial peut s’éloigner de la paroi, notamment lors de l’inspiration profonde et des mouvements cardiaques
  • de même, la détection des arythmies atriales est parfois moins bonne pour les mêmes motifs rendant les mémoires moins fiables
  • en cas de perte de détection atriale paroxystique à l'effort et de bloc auriculo-ventriculaire, la fréquence de stimulation revient à la fréquence de base avec possible chute brutale de fréquence, possible syndrome du pacemaker et risque de TRE
  • ce mode doit être évité en présence d'une dysfonction sinusale.

​L'indication préférentielle du mode VDD est donc le bloc auriculo-ventriculaire complet avec fonction sinusale normale.

Message à retenir

Le mode VDD n’est pas approprié pour les patients présentant une dysfonction sinusale, aucune stimulation atriale n’étant possible. Le mode VDD est adapté chez les patients avec bloc auriculo-ventriculaire complet, fonction sinusale et fonction chronotrope normales. Il est possible également d’implanter un système de stimulation spécifique VDD avec une seule sonde de stimulation/détection ventriculaire avec deux électrodes flottantes permettant la détection atriale. Le mode VDD fournit une stimulation synchronisée sur l’oreillette détectée; il faut donc programmer les algorithmes de protection contre les TRE et les algorithmes de repli.