Impédance de choc hors limites

Tracé
N° 9
Constructeur Biotronik Prothèse TELEMEDECINE Chapitre Détection
Patient

Patiente de 73 ans implantée d’un défibrillateur simple chambre Lumax VR-T DX en prévention primaire d’une myocardiopathie ischémique avec fraction d’éjection à 28%, suivi par télécardiologie ; 6 mois après son implantation, message d’alerte ;

Tracé

Compte rendu de télémédecine

Message d’alerte (statut couleur rouge) pour une mesure d’impédance de choc hors limites anormale (< 30 Ohms ou > 100 Ohms) ;

L’impédance de choc est mesurée à 105 ohms ; on peut voir sur la courbe que cette impédance était stable dans un premier temps (autour de 80 ohms, ce qui est légèrement élevé mais acceptable pour une sonde mono-coil) puis a augmenté relativement rapidement pour dépasser le seuil de 100 Ohms ce qui justifie un message d’alerte ; l’impédance de stimulation ventriculaire droite est dans les limites de la normale avec une légère augmentation de sa valeur lors des derniers jours ; la qualité de la détection et de la stimulation ventriculaire droite reste parfaitement normale sans variation récente des valeurs mesurées ;

Commentaires

Cet exemple illustre une des difficultés du suivi des patients implantés d’un défibrillateur. La télémédecine permet de mettre en évidence cette valeur jugée anormale de l’impédance de choc. Elle permet également de suivre la dynamique de ces paramètres. Chez ce patient, la valeur dépasse la limite programmée entrainant l’émission d’un message d’alerte.
Plusieurs options sont envisageables :

  1. considérer que cette impédance élevée traduit un dysfonctionnement de sonde ; la sonde étant récente, une extraction peut s’envisager facilement avec implantation d’une nouvelle sonde ; cette option parait toutefois très agressive et probablement trop anticipée ;
  2. tester la fonction de défibrillation en réalisant une procédure d’induction pour valider l’efficacité d’un choc électrique et mesurer une impédance sur un choc effectivement délivré ;
  3. continuer la surveillance avec analyse quotidienne des impédances de choc et de stimulation, vérification de l’efficacité de la détection et de la stimulation, et surtout, analyse de la dynamique des courbes de valeurs mesurées ; cette dernière option a été privilégiée chez ce patient ; l’impédance de choc s’est progressivement stabilisée autour de 120 ohms ;

La télémédecine permet un suivi rapproché lors de la mise en évidence d’une valeur anormale mais ne justifiant pas en soit d’une réintervention avec des contrôles quotidiens.

Autres articles qui pourraient vous intéresser
Lead alert message, out of range shock impedance
Tracés Pacing & Defibrillation