Message d’alerte arythmie ventriculaire : épisode de FV classifiée

Tracé
N° 11
Constructeur Biotronik Prothèse TELEMEDECINE Chapitre Messages et événements
Patient

Homme de 85 ans implanté d’un défibrillateur triple chambre Lumax 540 HF-T en prévention secondaire d’une myocardiopathie dilatée avec fraction d’éjection à 25% et bloc de branche gauche ; primo-implantation il y a 7 ans, changement de boitier il y a quelques mois ; suivi par télécardiologie, message d’alerte.

Tracé

Compte rendu de télémédecine

Message d’alerte (statut couleur jaune) pour un épisode de FV classifiée ;

Ce rapport montre que le patient a présenté un épisode de TV rapide diagnostiqué en zone de FV et traité de façon efficace par une séquence de stimulation anti-tachycardique ; aucun choc électrique n’a été délivré.

Commentaires

La télécardiologie permet un suivi détaillé des arythmies ventriculaires avec possibilité de programmer une alerte en présence d’une TV en zone moniteur, d’une TV en zone de TV1 ou TV2, d’une FV ou de chocs inefficaces. L’EGM permet de vérifier le caractère approprié des thérapies. Il est à noter que l’EGM est interrompu au moment du diagnostic et reprend après la dernière thérapie délivrée. Les différentes thérapies et la phase de charge des condensateurs ne sont donc pas visualisées.

Chez ce patient, l’ATP one shot a été efficace sur cette TV organisée. Cela correspond donc au fonctionnement approprié du défibrillateur : détection d’une arythmie ventriculaire et réduction par une thérapeutique indolore. La consommation d’énergie est modeste car l’appareil débute sa charge après le burst mais s’interrompt dès le diagnostic de retour sinusal porté par l’appareil. Cet épisode étant isolé et asymptomatique, il n’est pas forcément nécessaire de convoquer le patient pour modifier la programmation ou le traitement médical. Si plusieurs épisodes de ce type sont détectés par télécardiologie, il devient alors nécessaire de revoir le patient en face à face pour essayer d’optimiser le traitement médical et d’éventuellement proposer une ablation de cette arythmie ventriculaire. La programmation peut également être modifiée. La zone de FV est relativement large (à partir de 320 ms) et peut probablement être réduite pour favoriser un traitement par stimulation anti-tachycardique (1 seule rafale dans la zone de FV versus plusieurs séquences dans la zone de TV) sur cette arythmie organisée.

Autres articles qui pourraient vous intéresser