Parasites (ECN)

Tracé
N° 3
Pathology
Patient
Homme de 63 ans avec myocardiopathie dilatée adressé à la suite de la réalisation de cet électrocardiogramme.
Parasites (ECN)
Commentaires

Une qualité parfaite d'enregistrement est un prérequis indispensable à l'interprétation correcte d'un électrocardiogramme; il est donc nécessaire d'obtenir un tracé complet avec une bonne définition pour les 12 dérivations sans parasites ou artéfacts.

Le tracé enregistré peut être de qualité altérée pour différentes raisons:

- ondulation de la ligne de base

- parasitage de la ligne de base par des myopotentiels (trémulations du patient) ou par un courant alternatif (interférence électrique)

  1. une ondulation de la ligne de base qui est normalement isoélectrique...
Exergue
L'existence d'une ondulation de la ligne de base ou d'un parasitage important du tracé rend périlleuse toute interprétation et peut conduire à la réalisation de diagnostics erronés (arythmies, syndrome coronarien avec sus-décalage ...).
Ce que dit le référentiel

Pas de description de l'ECG caractéristique d'un tracé parasité dans le référentiel.

Dossiers possibles
  • Piège diagnostic : parasites entrainant un faux diagnostic de FA (typique chez le patient parkinsonien …)
  • Tracé également très improbable dans le cadre de l'ECN mais essentiel dans le quotidien des externes ...
Les petits trucs de Rémi

3 critères doivent faire évoquer la présence d’artéfacts sur l’ECG de surface:

  • Le phénomène n’est pas présent sur toutes les dérivations (dans cet exemple: présence d’un rythme sinusal évident dans une des dérivations)
  • Le phénomène ne correspond pas à un processus physiologique (par exemple: présence de complexes larges extrêmement rapides, incompatibles avec une arythmie physiologique)
  • Le phénomène ne perturbe pas le rythme ventriculaire sous-jacent (fréquence cardiaque identique en présence et en l’absence du phénomène)

Ici, deux des 3 critères sont remplis et prouvent qu’il ne s’agit pas d’une fibrillation mais bien de parasites:

  • Le rythme est manifestement sinusal en DII
  • Les QRS sont parfaitement réguliers ce qui rend très improbable le diagnostic de FA conduite

Il est donc capital d’analyser chaque tracé ECG dans toutes les dérivations ! Impossible de tomber dans le piège si vous êtes rigoureux…

Ce que dit le référentiel

Pas de description de l'ECG caractéristique d'un tracé parasité dans le référentiel.

Autres articles qui pourraient vous intéresser
Bradycardie sinusale
Tracés ECG