Pause sinusale

Tracé
N° 17
Patient
Homme de 83 ans, hypertendu traité par bétabloquant, hospitalisé dans le cadre de lipothymies répétées avec chute; mise en évidence d'une pause prolongée lors de l'électrocardiogramme d'entrée;
Pause sinusale
Commentaires

Ce patient présente une dysfonction sinusale avec l'existence de pauses paroxystiques, prolongées, symptomatiques. L'absence totale d'activité atriale  (absence d'ondes P bloquées) conduit au diagnostic de pause sinusale et non de bloc auriculo-ventriculaire.

Différents mécanismes physiopathologiques peuvent expliquer l'existence de cette pause:

  1. baisse de l'automatisme sinusal avec une incapacité du nœud sinusal d'engendrer une ou plusieurs impulsions; généralement, la pause n'est pas un multiple de l'espace PP précédent;
  2. anomalie de conduction de l'influx et bloc sino-auriculaire, l'...
Exergue
Devant une bradycardie paroxystique, 2 types de pathologies doivent être différenciées: la dysfonction sinusale et le bloc auriculo-ventriculaire. En effet, l'existence d'une pause ventriculaire (ralentissement brutal de la fréquence ventriculaire) chez un patient initialement sinusal peut soit résulter d'une dysfonction sinusale paroxystique : absence d'ondes P sur le tracé, soit d'un bloc auriculo-ventriculaire complet paroxystique : présence d'ondes P bloquées sur le tracé.
Pause sinusale
Autres articles qui pourraient vous intéresser
Myopéricardite
Tracés ECG