Programmation de l'algorithme de repli sur arythmie atriale

Tracé
N° 42
Patient
Même patient que pour le tracé précédent;
Programmation de l'algorithme de repli sur  arythmie atriale
Programmation de l'algorithme de repli sur  arythmie atriale
Programmation de l'algorithme de repli sur  arythmie atriale
Programmation de l'algorithme de repli sur  arythmie atriale
Commentaires

Ces tracés montrent le fonctionnement normal d'un stimulateur double chambre lors d'un épisode de fibrillation auriculaire; la programmation de la commutation de mode permet un retour à une fréquence cardiaque plus physiologique que sur les tracés précédents. Pour éviter une chute brutale de la fréquence ventriculaire, le retour à la fréquence de base ou à la fréquence asservie est progressif.

L’algorithme de commutation de mode idéal présente les caractéristiques suivantes :

  1. déclenchement rapide pour éviter une stimulation ventriculaire rapide prolongée durant la phase de détection initiale de l’arythmie;
  2. capacité de rebasculer rapidement vers un mode synchrone à la fin de l’épisode d’arythmie;
  3. bonne capacité de diagnostic de l’arythmie atriale même en présence de signaux atriaux d’amplitude et de fréquence variables;
  4. capacité d’éviter les commutations de mode en réponse à une écoute croisée, un bruit ou une tachycardie sinusale.
Exergue
Un algorithme de repli (dont les caractéristiques varient en fonction des constructeurs) nécessite la survenue d'un certain nombre de cycles atriaux rapides pour arriver au diagnostic d'arythmie atriale et basculer vers un mode asynchrone. Il est donc fréquent d'observer quelques cycles de stimulation ventriculaire rapide au début d'un épisode de fibrillation auriculaire.