Optimisation du délai AV et du délai VV chez un patient porteur d’un défibrillateur Abbott

Tracé
N° 10
Constructeur Abbott Prothèse CRT Chapitre Optimisation des délais AV et délais VV
Patient

Mode démo pour un défibrillateur triple chambre Abbott ; optimisation du délai AV et du délai VV à partir de l’algorithme QuickOpt™ ;

Tracé
  1. estimation de la largeur de l’onde P à partir de l’EGM atrial ; pour que l’algorithme fonctionne, il faut que la durée de l’onde P soit stable et régulière entre les 8 valeurs mesurées (pas plus de 20 ms d’écart) ;
  2. mesure du délai entre activation ventriculaire droite et gauche en rythme spontané ; la valeur fournie est positive si l’activation ventriculaire gauche est retardée par rapport à celle du ventricule droit (c’est l’inverse ici avec une activation plus précoce du ventricule gauche) ;
  3. mesure du temps de conduction VD-VG lors d’une stimulation ventriculaire droite ;
  4. mesure du temps de conduction VG-VD lors d’une stimulation ventriculaire gauche ;
  5. proposition d’un délai AV et d’un délai VV optimisés par le dispositif à partir de 3 formules ; délai AV spontané optimal = largeur de l'onde P + 30 ms si la largeur de l'onde P > 100 ms et à la largeur de l'onde P + 60 ms si la largeur de l'onde P < 100 ms ; délai AV stimulé optimal = délai AV détecté optimal + 50 ms ; délai VV optimal = ΔV spontané + (tGD – tDG) ) / 2 (ΔV spontané: délai entre activation droite et gauche en rythme spontané, tGD : temps entre VG et VD lors d'une stimulation ventriculaire gauche, tDG : temps entre VD et VG lors d'une stimulation ventriculaire droite) ; 
Commentaires

L'algorithme QuickOpt™ propose une optimisation du délai AV stimulé, du délai AV détecté et du délai interventriculaire (VV) basée sur la mesure de la largeur de l’onde P, estimée à partir de l’EGM atrial (délais AV) et sur la mesure des délais inter-ventriculaires mesurés en rythme spontané, en stimulation ventriculaire droite et en stimulation ventriculaire gauche (délai VV). Comme pour les formules d'optimisation en biventriculaire de l'algorithme Medtronic ou celles des dispositifs Boston Sientific, la justification physiopathologique reste obscure. Il est d'ailleurs plus que probable que pour un patient donné, le délai AV/VV optimal diffèrerait en fonction du dispositif implanté. Ceci explique probablement les résultats négatifs observé jusqu'à présent dans les études de large effectif réalisées jusqu'à présent.