Programmation de l'algorithme AdaptivCRT chez un patient avec bloc de branche gauche et PR normal

Tracé
N° 11
Constructeur Medtronic Prothèse CRT Chapitre Optimisation des délais AV et délais VV
Patient

Homme de 65 ans implanté d’un défibrillateur triple chambre Viva XT CRT-D dans le cadre d’une myocardiopathie dilatée avec bloc de branche gauche; 3 mois après l’implantation, interrogation du défibrillateur. 

Tracé

La première ligne correspond à une dérivation électrocardiographique avec les marqueurs superposés, la seconde à l’EGM ventriculaire droit bipolaire (EGM3) et la troisième à l’EGM auriculaire droit (EGM1);

  1. stimulation atriale et stimulation biventriculaire (AP-BV);
  2. programmation de l’Algorithme AdaptivCRT avec adaptation Auto BiV et VG;
  3. allongement temporaire du délai AV à 300 ms; succession de 5 cycles AP-VS avec aspect de bloc de branche; le délai entre stimulus atrial et EGM ventriculaire droit bipolaire fait moins de 250 ms (270 ms sur les nouvelles plateformes);
  4. fusion entre stimulation ventriculaire gauche et activation ventriculaire spontanée.
Commentaires

Comme expliqué précédemment, le dispositif dichotomise dans un premier temps les patients entre ceux présentant une conduction auriculo-ventriculaire préservée et ceux présentant une conduction altérée (PR long ou bloc auriculo-ventriculaire complet). Le fonctionnement et la philosophie de l'algorithme diffèrent ensuite complètement en fonction de cette évaluation. Si la conduction est jugée "normale",  l'objectif de l'algorithme est de rechercher une fusion entre activation ventriculaire droite spontanée et stimulation ventriculaire gauche. Cet algorithme est donc spécifiquement adapté pour les patients avec bloc de branche gauche qui présentent une activation ventriculaire droite normale devant en théorie être préservée, et une activation du ventricule gauche retardée et asynchrone devant donc être modifiée et inversée. Chez ces patients, l'intérêt potentiel de cet algorithme est double:

  1. réduction de la consommation énergétique et prolongation de la durée de vie du dispositif; en effet, le ventricule droit n'est pas stimulé ce qui permet de préserver l'usure des batteries;
  2. bénéfice hémodynamique et/ou clinique au long cours; une étude en cours sur un nombre conséquent de patients avec bloc de branche gauche permettra d'évaluer l'impact clinique de ce type d'algorithme et son effet éventuel sur le pourcentage de non réponse à la resynchronisation;

Ce tracé montre le fonctionnement de cet algorithme dans ce cadre. Pour que le patient soit stimulé en mode VG pur, il faut que les éléments suivants soient respectés:

  1. la fréquence cardiaque du patient doit être inférieure ou égale à 100 battements/minute;
  2. le délai de conduction entre EGM atrial spontané et EGM ventriculaire droit spontané doit être inférieur ou égal à 200 ms (220 ms sur les nouvelles plateformes);
  3. le délai de conduction entre EGM atrial stimulé et EGM ventriculaire droit spontané doit être inférieur ou égal à 250 ms (270 ms sur les nouvelles plateformes). Si un de ces critères n’est pas retrouvé, le patient est stimulé en biventriculaire.
Autres articles qui pourraient vous intéresser
Hémibloc antérieur gauche
Tracés Pacing & Defibrillation
Bloc de branche gauche (ECN)
Tracés Pacing & Defibrillation