Algorithme SecureSense™ et perte de capture ventriculaire droite

Tracé
N° 11
Constructeur Abbott Prothèse DAI Chapitre Securesense
Patient

Homme de 76 ans implanté d'un défibrillateur double chambre Abbott Ellipse™ DR dans le cadre d'une myocardiopathie ischémique avec aspect de PR long sur l'électrocardiogramme; épisode de bruit de sonde V non soutenu dans les mémoires;

Tracé
  1. stimulation ventriculaire et probable absence de capture (absence de dépolarisation ventriculaire sur le canal de discrimination); conduction auriculo-ventriculaire avec un intervalle PR allongé et détection du ventricule spontané sur le canal bipolaire (cycle court,-);
  2. séquence identique avec second cycle court; activation du compteur de bruit 350 ms après ce second cycle court;
  3. séquence identique; le QRS spontané est détecté sur le canal de discrimination et marqué VS2;
  4. le compteur de bruit est à 5, le compteur de TV ou FV n'est pas rempli; diagnostic de bruit de sonde V non soutenue (NSLN); le chiffre 5, les termes bruit sonde V non soutenu, NSLN correspondent aux anciennes  plateformes; dans les plateformes plus récentes, un compteur de bruit à 10 est nécessaire pour l'enregistrement d'un épisode, et les termes utilisés sont: diagnostic de surdétection V non soutenue et SNS;
Commentaires

L'activation de l'algorithme SecureSense™ permet la réalisation de diagnostics parfois inattendus comme ici une perte de capture ventriculaire droite intermittente. Chez ce patient, la valeur programmée de l'amplitude de stimulation était trop basse, à la limite du seuil sans aucune marge de sécurité. A chaque perte de capture, une alerte SecureSense™ était enregistrée. En effet, le délai entre stimulus ventriculaire inefficace et détection de l'activation spontanée conduite dépassait la valeur du blanking ventriculaire post-stimulation et se traduisait par la détection d'un cycle court sur le canal bipolaire. A l'opposé, seul le ventricule spontané était détecté sur le canal de discrimination ce qui expliquait l'absence de cycle court (pas de dépolarisation ventriculaire après le stimulus ventriculaire). Une adaptation de la programmation de l'amplitude de stimulation a permis de régler le problème.