Algorithme SecureSense™ et utilisation du bistouri électrique

Tracé
N° 10
Constructeur Abbott Prothèse DAI Chapitre Securesense
Patient

Homme de 65 ans implanté d'un défibrillateur Abbott Ellipse™ DR; choc électrique délivré durant une intervention chirurgicale;

Tracé
  1. surdétection sur les 3 canaux (A, V et discrimination); compteur de FV rempli; compteur de bruit fréquemment remis à 0 à la suite de la survenue de cycles courts sur le canal de discrimination; début de la charge des condensateurs;
  2. diagnostic de retour sinusal après 3 cycles classés VS;
  3. surdétection de signaux amples, rapides, anarchiques sur les 2 canaux ventriculaires;
  4. nouvelle surdétection;
  5. compteur de FV rempli (12); compteur de bruit constamment remis à 0; absence d'inhibition des thérapies; charge des condensateurs;
  6. charge courte (les condensateurs étaient partiellement chargés); en fin de charge, nouvelle consultation du compteur de bruit qui est < 10; choc de 30 Joules délivré;
  7. interruption de la surdétection et diagnostic de retour sinusal après 3 cycles VS consécutifs;
Commentaires

Quand un patient implanté d'un défibrillateur bénéficie d'une intervention chirurgicale, il doit être conseillé au chirurgien d'utiliser le bistouri électrique en mode bipolaire, pendant des durées courtes et de placer les plaques à distance du boitier de façon à garder le système de défibrillation en dehors du champ généré par le bistouri électrique. Le défibrillateur doit être temporairement désactivé pour éliminer complètement le risque d'interférence, le patient devant être monitoré, avec un défibrillateur externe disponible si nécessaire. Deux options peuvent être privilégiées pour désactiver le dispositif: application d'un aimant sur la loge ou déprogrammation du dispositif. L'application d'un aimant est généralement préférée car en cas de survenue d'une vraie arythmie compromettant la survie du patient, l'équipe médicale peut immédiatement réactiver le système en retirant l'aimant (reprise de la détection des tachycardies immédiatement au retrait de l'aimant). De plus, l'absence ou le retard dans la réactivation des thérapies ne sont pas rares quand le défibrillateur a été déprogrammé.

L'aspect des électrogrammes endocavitaires détectés par le dispositif si la détection n'a pas été désactivée est caractéristique avec présence de signaux amples, anarchiques, rapides et observés sur les différents canaux: atrial, bipolaire et discrimination. La concordance avec l'intervention chirurgicale rend le diagnostic le plus souvent évident. Les bases de fonctionnement de l'algorithme SecureSense™ expliquent que les thérapies ne sont pas inhibées pour ce type de surdétection, la présence de cycles cours sur le canal de discrimination réinitialisant en permanence le compteur de bruit. 

Autres articles qui pourraient vous intéresser
Ecoute croisée et algorithme de repli
Tracés Pacing & Defibrillation
Algorithmes
Tracés Pacing & Defibrillation