Discrimination double chambre : V>A

Tracé
N° 45
Constructeur Abbott Prothèse DAI Chapitre Discrimination
Patient

Homme de 44 ans implanté d’un défibrillateur double chambre Atlas en prévention primaire d’une myocardiopathie ischémique avec fraction d’éjection à 27% ; consultation de routine ;

Principaux paramètres programmés

  • Une zone de FV à 231 battements/minute, une zone de TV à 160 battements/minute
  • 12 cycles en zone de FV et 12 cycles en zone de TV sont nécessaires au diagnostic
  • Discrimination effective dans la zone de TV (discrimination double chambre)
  • V<A : si un des ; morphologie (60%, 5 sur 8), stabilité (50 ms, avec delta association AV 30 ms, 12 intervalles)
  • V=A : si tous les ; morphologie (60%, 5 sur 8), début brutal (20%)
Tracé

Texte

Episode diagnostiqué TV dans la branche V>A ; pas d’analyse supplémentaire et diagnostic de TV ; burst de 8 complexes à fréquence fixe ;

Tracé

  1. rythme sinusal ;
  2. extrasystole ventriculaire tardive ;
  3. sous-détection ventriculaire avec faux cycle long (VS) retardant le diagnostic de TV ;
  4. premier cycle classé T ;
  5. mode épisode AAI (après 4 cycles classés T) ;
  6. diagnostic de TV dans la branche V>A ; ; la tachycardie est de démarrage brutale, régulière avec une morphologie différente de celle du QRS de référence (x, 0) ; ces paramètres de discrimination simple chambre ne sont ici pas pris en compte pour la discrimination ; en effet, on peut observer une dissociation auriculo-ventriculaire, le rythme ventriculaire (calculé sur les 12 derniers cycles avant le diagnostic) est supérieur au rythme auriculaire (calculé sur ces mêmes cycles), aucune discrimination supplémentaire n’est nécessaire au diagnostic de TV;
  7. burst de 8 stimuli ;
  8. burst efficace, réduction de la TV et diagnostic de retour sinusal ;
Commentaires

Dans un défibrillateur double chambre, la comparaison entre fréquence atriale et fréquence ventriculaire constitue le premier discriminateur. Lorsque, comme sur ce tracé, la fréquence ventriculaire (correspondant à l’intervalle ventriculaire médian des 12 cycles de l’épisode de tachycardie) est supérieure à la fréquence auriculaire (correspondant à l’intervalle atrial médian sur ces mêmes cycles), la tachycardie est classée TV et aucun autre critère de discrimination supplémentaire n’est pris en compte.