Discrimination double chambre : V=A puis TV en zone de FV

Tracé
N° 51
Constructeur Abbott Prothèse DAI Chapitre Discrimination
Patient

Homme de 33 ans implanté d’un défibrillateur double chambre dans le cadre d’une dysplasie arythmogène du ventricule droit avec multiples épisodes de TV en dépit d’un traitement médical par bétabloquant ; consultation pour chocs multiples lors d’un effort ;

Principaux paramètres programmés

  • Une zone de FV à 230 battements/minute, une zone de TV-2 à 176 battements/minute, une zone de TV-1 à 148 battements/minute
  • 20 cycles en zone de FV, 20 cycles en zone de TV-2 et 20 cycles en zone de TV-1 sont nécessaires au diagnostic
  • Discrimination effective dans la zone de TV-1 et de TV-2
  • V<A : si tous les ; morphologie (60%, 5 sur 8), stabilité (80 ms), avec delta association AV 60 ms, 12 intervalles)
  • V=A : si tous les ; morphologie (60%, 5 sur 8), début brutal (100 ms)
Tracé

Texte

Episode initialement diagnostiqué TSV dans la branche V=A ; chez ce patient, 1 critère sur 2 est nécessaire au diagnostic de TV ; les 2 critères indiquent une TSV, l’appareil diagnostique une TSV et aucune thérapie n’est délivrée ;

Dans un second temps, diagnostic de FV avec 6 chocs délivrés et arrêt des thérapies sans arrêt de l’arythmie ; l’épisode a duré plus de 5 minutes ;

Tracé

  1. probable tachycardie sinusale à l’effort ; premier cycle classé T1 ; le critère de démarrage brutal est analysé à partir de ce cycle ;
  2. à partir de ce complexe, il existe 8 cycles jusqu’au diagnostic pendant lesquels l’analyse de la morphologie est réalisée;
  3. diagnostic de TSV dans la branche V=A (TSV=) ; les critères de début brutal et de morphologie sont en faveur d’une TSV ;
  4. l’épisode se poursuit avec accélération de la tachycardie sinusale et épisode toujours diagnostiqué TSV ; redétection et analyse de la discrimination tous les 6 cycles classés T1 ;
  5. interruption de l’enregistrement de l’EGM ;
  6. extrasystole ventriculaire puis accélération de la tachycardie en zone de FV avec modification de la morphologie (0, x) ; conduction rétrograde ;
  7. diagnostic de FV après 20 cycles classés F ; pas de discrimination dans la zone de FV ;
  8. début de la charge des condensateurs et burst pendant la charge ;
  9. burst inefficace et poursuite de la charge ; confirmation pendant la charge de la persistance de l’arythmie (F souligné) ;
  10. fin de la charge et choc électrique ;
  11. choc inefficace, redétection d’une FV (6 cycles F) et charge des condensateurs ;
  12. second choc électrique ;
  13. probable réduction de l’arythmie mais pas de diagnostic de retour sinusal ;
  14. redémarrage précoce de la tachycardie ; redétection FV et charge des condensateurs ;
  15. troisième choc électrique ;
  16. redétection FV ;
  17. quatrième choc électrique ; réduction probable puis redémarrage précoce ;
  18. redétection FV ;
  19. cinquième choc électrique ;
  20. redétection FV ;
  21. sixième et dernier choc électrique disponible pour cet épisode ;
  22. redétection d’une FV mais plus de thérapie disponible ; l’analyse des intervalles se poursuit mais les cycles ne sont plus étiquetés F ;
  23. arrêt de la conduction rétrograde 1/1 ; V>A, le diagnostic de TV est maintenant certain ;
  24. réduction spontanée et diagnostic de retour sinusal ;
Commentaires

Ce tracé correspond à une tachycardie sinusale initialement bien discriminée en rapport avec un effort important. Les 2 paramètres analysés (début brutal et morphologie) sont initialement en faveur d’une TSV. Chez ce patient jeune avec dysplasie arythmogène du ventricule droit, l’effort favorise la survenue d’une TV rapide détectée en zone de FV. Pour cette gamme de fréquence, le défibrillateur ne discrimine pas l’origine de l’arythmie et délivre un burst pendant la charge des condensateurs. Les différents chocs délivrés par le défibrillateur sont soit inefficaces soit l’arythmie redémarre immédiatement ce qui est parfois observé dans un contexte catécholergique sur ce type de cardiopathie. A la fin des 6 chocs, les thérapies sont interrompues en dépit de la persistance de l’arythmie. Cet épisode se réduit spontanément après arrêt de l’effort.

Autres articles qui pourraient vous intéresser
Discrimination double chambre, V>A
Tracés Pacing & Defibrillation
Medtronic ICD | 4. Discrimination | Dual 6
Tracés Pacing & Defibrillation