Discrimination simple chambre : TV

Tracé
N° 40
Constructeur Abbott Prothèse DAI Chapitre Discrimination
Patient

Homme de 64 ans implanté d’un défibrillateur simple chambre Atlas en prévention secondaire d’une myocardiopathie ischémique avec épisodes de TV soutenue ; consultation de routine ; Principaux paramètres programmés - Une zone de FV à 222 battements/minute, une zone de TV à 179 battements/minute - 8 cycles en zone de FV et 12 cycles en zone de TV sont nécessaires au diagnostic - Discrimination effective dans la zone de TV - Critères de diagnostic TV : si 2 sur 3 - Morphologie : marche (60% 5 sur 8) - Stabilité : marche 50 ms, fenêtre de détection : 12 intervalles - HIS : passif: 2 intervalles - Début brutal : marche, 80 ms

Tracé
  1. rythme spontané à 85 battements/minute;
  2. début d’une tachycardie ; les premiers cycles sont non classés (non concordance entre intervalle instantané et moyenne des 4 cycles précédents : transition de rythme) ;
  3. premier cycle classé T : c’est sur ce premier cycle pivot qu’est analysé le critère de début brutal ; le démarrage brutal de la tachycardie est évident dans cet exemple ;
  4. mode épisode (VVI) après 4 cycles classés T ;
  5. diagnostic de TV après 12 cycles classés T et discrimination en faveur d’une TV ; l’analyse de la stabilité est réalisée sur les 12 cycles précédant le diagnostic de TV ; dans cet exemple, les 12 cycles sont classés T ; le plus court est mesuré à 281 ms, le plus long à 297 ms ; ils ne sont pas intégrés pour l’analyse de la stabilité ; le deuxième cycle le plus long et le deuxième cycle le plus court sont mesurés à 285 ms et 297 ms respectivement : valeur de stabilité à 12 ms (arrondie à 10 ms dans le texte) ; l’analyse morphologique est réalisée dans cet exemple sur les 8 complexes précédant le diagnostic de TV ; pour ces 8 complexes, on note les marqueurs 0 et x traduisant l’absence de similarité avec la morphologie de référence ;
  6. burst de 8 stimuli ;
  7. burst efficace et diagnostic de retour sinusal après 5 VS consécutifs ;
  8. l’analyse de la morphologie se poursuit après la réduction ; la morphologie des ventricules est alors similaire à celle des ventricules de référence (100, ν), suggérant un bon fonctionnement de ce paramètre ;
Commentaires

Dans les défibrillateurs simple chambre Abbott, 3 critères sont utilisés pour la discrimination de l’origine des arythmies : le début brutal, la stabilité de fréquence associée à l’historique des intervalles sinusaux et la morphologie des complexes ventriculaires. Isolément, aucun de ces paramètres ne permet une discrimination parfaite de l'ensemble des tachycardies. Chaque critère peut être programmé sur «Marche», «Arrêt» ou «Passif». Le mode Passif permet d’évaluer la performance d’un critère sans qu’il ne soit pris en compte pour la discrimination. Si tous les critères sont sur «Passif» ou «Arrêt», la discrimination est inactivée et la thérapie est délivrée quelle que soit l’origine de la tachycardie. En fonction de la programmation, chaque paramètre peut être rendu plus ou moins sensible, plus ou moins spécifique. La valeur conseillée chez la majorité des patients est probablement “2/3” des critères. Il est toutefois recommandé de programmer cette association sur “Tous” les critères en présence de tachycardie atriale ou de flutter auriculaire (début brutal, stable et QRS inchangés). Plus on augmente le nombre de critères, plus on augmente la spécificité au détriment de la sensibilité.

Message à retenir

Le texte indique que l’appareil a diagnostiqué une TV et délivré un burst, la première thérapie programmée de la zone TV. Les 3 paramètres de discrimination programmés sont en faveur d’une TV : morphologie (nombre de cycles similaires : 0), stabilité (10 ms) et début brutal (400 ms) ; le compteur HIS est sur passif, n’est pas intégré dans le diagnostic mais est également en faveur d’une TV (0)