Surdétection de l'onde P

Tracé
N° 12
Constructeur Abbott Prothèse DAI Chapitre Sensibilité et Détection
Patient

Femme de 65 ans implantée d'un défibrillateur double-chambre Epic dans le cadre d'une myocardiopathie ischémique sévère avec sonde ventriculaire bipolaire intégrée (l’anode du circuit de détection est l’électrode de défibrillation de la sonde VD) ; patiente ayant reçu un choc à l'effort sans sensation de malaise au préalable ;

Tracé
  1. la dépolarisation atriale est détectée de façon appropriée par le canal auriculaire puis immédiatement après, de façon inappropriée par le canal ventriculaire (VS) ; le QRS qui suit l’onde P est alors détecté comme une seconde activité ventriculaire très rapide et est classé en zone de FV (F) ; cette seconde activité est détectée après le blanking ventriculaire, période réfractaire absolue déclenchée par VS ; cette surdétection est intermittente ; la morphologie du signal atrial détecté dans le ventricule est différente de celle de référence (x), contrairement à celle du vrai signal ventriculaire (% de similitude > 78%) ;
  2. la surdétection survient sur plusieurs cycles consécutifs ; diagnostic d’un épisode de FV (après 16 cycles F) ; le compteur de retour sinusal n’est jamais complété car des cycles F s’intercalent entre les cycles VS ; un choc électrique surviendra ensuite, qui n’est pas visualisé sur ce tracé ;
Commentaires

La surdétection systématique d’un signal cardiaque surnuméraire résulte en la détection de 2 signaux de morphologie différente pour un même cycle cardiaque. Une surdétection de l’onde P survient préférentiellement quand l’électrode de défibrillation d’une sonde bipolaire intégrée est située à cheval sur l’anneau tricuspidien, et quand l’intervalle PR détecté est plus long que le blanking ventriculaire. Plusieurs solutions peuvent être envisagées : 1) programmer une sensibilité ventriculaire plus basse de façon à éliminer le signal surnuméraire lié à la détection de l’onde P. Le risque important associé à cette modification de programmation est de sous-détecter une FV. Une nouvelle induction peut alors être réalisée pour confirmer la détection correcte d’une FV avec cette nouvelle valeur de sensibilité ; 2) forcer la stimulation atriale en augmentant la fréquence de base ou en utilisant un algorithme spécifique. Cette augmentation de fréquence permet d'éviter d'atteindre la sensibilité maximale. Le résultat est toutefois très aléatoire ; 3) chez cette patiente, un repositionnement de la sonde ventriculaire a été nécessaire pour supprimer toute surdétection en plaçant l’ensemble de l’électrode de défibrillation (qui est ici l’anode pour la détection) à l’intérieur du ventricule droit.

Autres articles qui pourraient vous intéresser
Tracés Pacing & Defibrillation
Discrimination double chambre
Tracés Pacing & Defibrillation