Surdétection onde T sur extrasystole ventriculaire

Tracé
N° 19
Constructeur Abbott Prothèse DAI Chapitre Sensibilité et Détection
Patient

Homme de 21 ans avec myocardiopathie hypertrophique avec antécédents familiaux de mort subite et épisodes répétés de TV non soutenue, implanté d’un défibrillateur simple chambre Atlas ; consultation pour choc électrique à l’effort ;

Principaux paramètres programmés

  • Une zone de FV à 222 battements/minute, une zone de TV-2 à 182 battements/minute, une zone de TV-1 à 160 battements/minute
  • 12 cycles en zone de FV, 12 cycles en zone de TV-2 et 12 cycles en zone de TV-1 sont nécessaires au diagnostic
  • Sensibilité maximale programmée à 0.3 mV
  • Zone de FV : 1 choc à 20 Joules puis 1 choc à 30 Joules puis 4 chocs d’amplitude maximale (36 Joules) ; zone de TV-2 : 3 bursts puis 1 choc à 15 Joules puis 1 choc à 20 Joules puis 2 chocs maximaux ; zone de TV-1 : 6 rampes puis 1 choc à 8 Joules puis 1 choc à 15 Joules puis 2 chocs maximaux
  • Discrimination effective dans la zone de TV-1 et de TV-2
  • Mode de stimulation VVI 40 battements/minute ; mode post-choc VVI 40 battements/minute
Tracé

Texte

Episode diagnostiqué FV traité par choc électrique de 20 Joules ;

Tracé

  1. tachycardie à 150 battements/minute correspondant probablement à une tachycardie sinusale à l’effort ;
  2. extrasystole ventriculaire avec surdétection de l’onde T ; cycle non classé (ESV) puis F (onde T de l’ESV) puis F (onde R qui suit) ; l’onde T des complexes ventriculaires normaux n’est pas détectée ;
  3. majoration du nombre d’extrasystoles ventriculaires avec détection de l’onde T ; les cycles sont non classés, T ou F ; plus de cycles VS et donc absence de retour sinusal possible ;
  4. diagnostic de FV (12 intervalles classés F) et charge des condensateurs ;
  5. persistance de la surdétection de l’onde T uniquement sur les extrasystoles ventriculaires ; choc électrique de 20 Joules ;
  6. quintuplet ventriculaire à la suite du choc montrant le caractère potentiellement arythmogène ;
  7. retour sinusal ;
Commentaires

Le suivi des patients jeunes implantés d’un défibrillateur implantable est compliqué par un risque accru de thérapies inappropriées, à cause de tachycardies sinusales rapides, de ruptures de sonde ou de surdétection. Ce patient présente une myocardiopathie hypertrophique et suit son traitement par bétabloquant de façon intermittente. Lors de la réalisation d’un effort (fréquence à 150 battements/minute) et en l’absence de prise de son traitement, on note l’apparition d’une extrasystolie ventriculaire avec détection de l’onde T après les extrasystoles. Du fait de so mode de comptage des événements, la survenue simultanée d’une tachycardie sinusale, d’une extrasystolie ventriculaire et d’une surdétection de l’onde T explique le diagnostic de FV porté par l’appareil. L’augmentation de la fréquence des extrasystoles avec le degré d’effort explique la survenue du choc électrique. A la suite du choc, on peut observer un quintuplet montrant le caractère potentiellement arythmogène d’un choc inapproprié. 

Autres articles qui pourraient vous intéresser
Surdétection de l'onde P et/ou de l'onde T
Tracés Pacing & Defibrillation
Gestions des Arytmies et des dysfonctions de sondes
Tracés Pacing & Defibrillation
Ondes T négatives
Tracés Pacing & Defibrillation