TV dont la fréquence oscille autour de la limite de la zone de TV moniteur

Tracé
N° 11
Constructeur Abbott Prothèse DAI Chapitre Sensibilité et Détection
Patient

Homme de 74 ans avec myocardiopathie dilatée très sévère, FE à 20% et nombreux épisodes de TV implanté d’un défibrillateur double chambre Atlas ; traitement par amiodarone et bétabloquant ; décompensation cardiaque ;

Tracé
  1. TV avec dissociation auriculo-ventriculaire ; les ventriculogrammes oscillent entre la zone de TV (T) et la zone sinusale (VS) ;
  2. faux diagnostic de retour sinusal (5 VS consécutifs ou avec intervalles non classés intercalés) ; le patient est toujours en TV ;
  3. mode épisode (DDI) car détection de 4 cycles classés T ou F après le retour sinusal précédent ;
  4. diagnostic de TV dans la zone de moniteur (compteur TV rempli) ;
  5. réduction spontanée ;
  6. vrai diagnostic de retour sinusal ;
Commentaires

Le diagnostic de TV est évident devant la présence d’une dissociation auriculo-ventriculaire. Le diagnostic de TV est retardé, la fréquence de l’arythmie oscillant autour de la limite basse de la zone moniteur. En prévention secondaire, il est habituel d'adapter la programmation des zones en fonction de la fréquence de la tachycardie clinique. Chez ce patient, l'augmentation du traitement par bétabloquant et l'introduction de l'amiodarone ont entraîné un ralentissement de la fréquence des tachycardies. Ces épisodes de TV ont une durée prolongée et participent à la détérioration de l'hémodynamique car non traités. Chez ce patient, une modification des zones de thérapie a été proposée avec mise en place d’une zone de thérapie pour les TV lentes diagnostiquées avec plusieurs séquences de stimulation anti-tachycardique.

Autres articles qui pourraient vous intéresser
Limites du mode double chambre VDD
Tracés Pacing & Defibrillation
Impédance de choc hors limites
Tracés Pacing & Defibrillation