TV non soutenue avec charge des condensateurs

Tracé
N° 8
Constructeur Abbott Prothèse DAI Chapitre Sensibilité et Détection
Patient

Homme de 64 ans implanté d’un défibrillateur double chambre Atlas dans le cadre d’une myocardiopathie ischémique avec fraction d’éjection à 20% et multiples épisodes de TV non soutenue ; contrôle de routine ; traitement par bétabloquant ;

Principaux paramètres programmés

  • Une zone de FV à 222 battements/minute, une zone de TV à 160 battements/minute
  • 12 cycles en zone de FV et 12 cycles en zone de TV sont nécessaires au diagnostic
  • Sensibilité maximale programmée à 0.3 mV
  • Zone de FV : 6 chocs d’amplitude maximale (36 Joules) ; zone de TV : 3 bursts puis 1 choc à 8 Joules puis 1 choc à 22.5 Joules puis 2 chocs maximaux 
  • Discrimination effective dans la zone de TV
  • Mode de stimulation DDIR 60 battements/minute ; mode post-choc DDI 60 battements/minute
Tracé

Texte

Episode de FV non soutenue avec choc abandonné ;

Tracé

  1. rythme stimulé dans l’oreillette avec alternance rythme stimulé et rythme détecté dans le ventricule (AP-VP, AP-VS) ;
  2. premiers cycles de tachycardie non classés (-) ; les intervalles instantanés sont dans la zone de FV ou de TV mais les intervalles moyennés correspondent à la zone sinusale ; l’appareil considère qu’il s’agit d’une transition de rythme et ne classe pas les intervalles ;
  3. après 4 cycles classés F ou T, mode épisode (DDI) ;
  4. tachycardie ventriculaire rapide classée en zone de FV (F) avec dissociation auriculo-ventriculaire (plus de ventricules que d’oreillettes) ; diagnostic porté par l’appareil après 12 cycles F (compteur de FV rempli) ; le critère de morphologie est en faveur d’une origine ventriculaire (x, 0 pour la majorité des cycles) mais dans la zone de FV, aucune discrimination de l’origine de la tachycardie n’est réalisée par l’appareil ; déclenchement de l’enregistrement de l’EGM et début de la charge des condensateurs ;
  5. réduction spontanée ;
  6. interruption de la charge après diagnostic de retour sinusal (5 cycles VP ou VS sans cycles T ou F intercalés) ; mode post-choc (DDI) même si le choc n’a pas été délivré ;
Commentaires

L’interrogation des mémoires du défibrillateur de ce patient retrouvait l’enregistrement de multiples épisodes non soutenus de tachycardies dans la zone de FV, relativement brefs mais occasionnant des charges répétées des condensateurs sans nécessité de délivrer un choc. Un traitement délivré par le défibrillateur sur ce type d'arythmie serait approprié du fait de l'origine ventriculaire du trouble du rythme mais inutile sur le plan clinique car ces épisodes sont bien supportés sur le plan hémodynamique et se réduisent spontanément. La durée de détection doit être programmée suffisamment longue pour favoriser cette réduction spontanée et éviter les charges répétées sans altérer la sécurité du patient. Il peut être préférable chez ce patient d’augmenter à 16 le nombre de cycles nécessaires au diagnostic de FV. Si la charge est interrompue et le choc non délivré, l’appareil vide son condensateur ; l’énergie stockée est dissipée presque intégralement une minute après l’arrêt de la charge.

Autres articles qui pourraient vous intéresser
Induction avec seuil de défibrillation élevé
Tracés Pacing & Defibrillation
Fenêtre de déviation en fin de charge
Tracés Pacing & Defibrillation