Fracture de sonde

Tracé
N° 16
Constructeur Boston Scientific Prothèse DAI Chapitre Surdétection
Patient

Homme de 82 ans implanté d'un défibrillateur triple-chambre Cognis dans le cadre d'une myocardiopathie ischémique sévère avec bloc de branche gauche; consultation après un choc ressenti lors d’un effort de jardinage; alerte reçue par télémédecine (Latitude).

Tracé
  1. rythme sinusal avec stimulation biventriculaire;
  2. surdétection d’un signal ventriculaire rapide (canal de détection) non visible sur le canal de choc; signaux très rapides, irréguliers, de morphologie variable; certains signaux de grande amplitude saturent les amplificateurs (signaux tronqués); cycles détectés en zone de TV et de FV et certains reconnus par l’algorithme de détection du bruit (RVN);
  3. critère 8/10 rempli (V-Epsd);
  4. fin de la durée (zone de FV);
  5. burst de stimulation (Quick Convert) avec capture intermittente;
  6. persistance de la surdétection et début de la charge des condensateurs;
  7. fin de la charge;
  8. persistance de la surdétection et choc électrique délivré;
  9. en confirmation, le critère 8/10 n’est plus vérifié malgré la persistance d’une surdétection intermittente.
Commentaires

Ce tracé est caractéristique d’une rupture de sonde; on retrouve une surdétection de signaux anarchiques, très rapides avec des cycles très courts s’approchant de la période réfractaire post-détection ventriculaire, de morphologie variable, intermittents durant le cycle cardiaque. Certains signaux sont très amples saturant les amplificateurs. Il s’agit de potentiels de rupture très évocateurs de fracture de sonde avec probable rupture du conducteur interne de la sonde.