Surdétection de l'onde T

Tracé
N° 20
Constructeur Medtronic Prothèse DAI Chapitre Surdétection
Patient

Patient implanté d'un défibrillateur double chambre (Virtuoso DR) dans le cadre d'une myocardiopathie ischémique et hospitalisé pour syncope puis choc électrique. Ce tracé permet d'insister sur les risques associés avec une surdétection de l'onde T.  

Tracé

Sur le graphe, on retrouve une accélération brutale du rythme ventriculaire avec des cycles détectés à la limite entre la zone de TVR et la zone de FV; un burst est délivré avec accélération des cycles en zone de FV; un choc électrique maximal permet de réduire l'arythmie.                      

  1. sur l'EGM, on note initialement une tachycardie sinusale puis une surdétection de l'onde T avec des cycles classés en zone de TVR ou en zone de FV (intervalle RT plus ou moins égal à l'intervalle TR);
  2. le compteur de FV est rempli, au moins un des 8 derniers cycles avant le diagnostic est classé FS; diagnostic de FV et la première thérapie de la zone est délivrée; il s'agit d'un burst pendant la charge; on peut voir que le premier cycle de stimulation du burst est délivré au sommet de l'onde T, la période vulnérable ventriculaire;
  3. le burst dégrade le rythme ventriculaire en une arythmie extrêmement rapide et polymorphe;
  4. un choc électrique maximal est délivré et permet une réduction de l'arythmie. 
Commentaires

Ce tracé montre le potentiel effet pro-arythmogène d’un choc électrique ou d'une séquence de stimulation anti-tachycardique délivrés à la suite d’une surdétection de l’onde T. Le choc électrique se synchronise soit sur l'onde R soit sur l'onde T. De même comme chez ce patient, le couplage du premier stimulus d'un burst de stimulation anti-tachycardique est calculé par le dispositif à partir d'une fréquence cardiaque erronée ce qui peut conduire à une stimulation au sommet de l'onde T, la période vulnérable ventriculaire. Dans cet exemple, le burst accélère et désorganise le rythme cardiaque en une arythmie polymorphe extrêmement rapide. Les patients avec surdétection de l'onde T et seuil de défibrillation élevé sont particulièrement à risque. En effet, comme expliqué précédemment, en présence d'une surdétection de l'onde T, la probabilité que le choc soit délivré sur l'onde T et donc dans la période vulnérable ventriculaire est de 50%. Si le seuil de défibrillation est élevé et s'approche des capacités maximales du dispositif, la valeur supérieure de vulnérabilité l'est également. Un choc délivré sur l'onde T a donc une probabilité très élevée d'induire une fibrillation ventriculaire (concept de limite supérieure de vulnérabilité) qui sera ensuite très difficile à réduire même avec un choc de défibrillation maximal (seuil de défibrillation élevé). Cela implique que toute surdétection de l'onde T soit considérée comme une urgence, une modification de la programmation s'imposant pour éviter la survenue de thérapies inappropriées.

Autres articles qui pourraient vous intéresser
Fibrillation auriculaire (ECN)
Tracés Pacing & Defibrillation