Surdétection d'un signal 50 Hz

Tracé
N° 24
Constructeur Medtronic Prothèse DAI Chapitre Surdétection
Patient

Patient présentant une myocardiopathie ischémique implanté d'un défibrillateur double chambre Evera XT DR; enregistrement d'un épisode classé VF dans les mémoires du défibrillateur en rapport avec une interférence générée par un appareil électroménager mal isolé.

Tracé

Le graphe montre un rythme initialement lent dans l'oreillette et le ventricule (rapport 1/1) puis une accélération brutale dans les 2 canaux avec des cycles très courts et un retour spontané  à la fréquence initiale.               

  1. l'EGM montre un aspect caractéristique de surdétection d'une interférence électromagnétique avec des signaux non physiologiques détectés dans les 2 canaux, saturant la ligne de base;
  2. on peut voir initialement une commutation de mode sur suspicion d'arythmie atriale (marqueur MS) puis la détection d'un épisode de FV après 30 cycles classés FS (programmation 30/40); il s'agit donc d'une double tachycardie pour le dispositif; début de la charge des condensateurs;
  3. abandon de la charge après interruption de la surdétection. 
Commentaires

Le risque potentiel d'interférence électromagnétique avec un défibrillateur implantable a été fréquemment décrit dans l'environnement hospitalier, au domicile du patient ou durant ses activités professionnelles. L'interférence peut survenir par conduction si le patient est en contact direct avec la source émettrice ou par radiation si le patient est situé à l'intérieur d'un champ électromagnétique. Les défibrillateurs les plus récents sont protégés contre la grande majorité des sources d'interférence que le patient peut rencontrer dans sa vie de tous les jours. Les signaux parasites sont typiquement filtrés, l'analyse étant restreinte à une bande passante étroite correspondant aux signaux physiologiques (filtres passe-haut et passe-bas). Cependant, la sensibilité élevée et adaptative requise dans un défibrillateur pour la détection correcte des signaux lors d'une fibrillation ventriculaire, peut favoriser la détection de signaux non physiologiques correspondant à la même bande passante. Les signaux correspondant à une interférence électromagnétique peuvent ne pas être filtrés de façon appropriée et conduire à des conséquences plus ou moins sévères allant de la survenue de thérapies inappropriées, à une inhibition chez un patient dépendant, un repli inapproprié pour faux de diagnostic d'arythmie supraventriculaire, une stimulation ventriculaire rapide synchronisée sur une surdétection atriale, une suspension de la détection des thérapies ou un repli vers un mode asynchrone. De façon exceptionnelle, une interférence avec un champ de haute intensité peut causer une lésion permanente des circuits.

Le diagnostic d'interférence électromagnétique est basé sur la concordance entre une exposition à une source au moment de l'épisode et une surdétection de signaux caractéristiques (rapides, réguliers et saturant la ligne de base). Une interférence électromagnétique à la fréquence "secteur" (60 Hz aux Etats Unis et 50 Hz pour l'Europe) survient quand le patient est en contact physique avec un équipement électrique mal isolé. Si la surdétection est prolongée, un choc électrique unique permet le plus souvent l'interruption de la surdétection puisque le patient interrompt généralement immédiatement son activité. L'interférence électromagnétique est plus fréquente pour une sonde bipolaire intégrée que pour une "vraie" détection bipolaire, l'antenne de détection étant plus large. Les signaux caractéristiques sont à haute fréquence et d'évidence non physiologiques, sont détectés sur les différents canaux disponibles (possible diagnostic de bitachycardie, FA + FV) et sont généralement de plus grande amplitude sur le canal de choc que sur le canal de détection.

La mesure préventive principale consiste à identifier la source émettrice et éviter d'utiliser certains instruments mal isolés.

Ce patient étant suivi à distance, nous avons reçu une alerte le lendemain et nous avons pu mettre en relation l'épisode détecté et l'utilisation d'un appareil électroménager mal isolé. 

Autres articles qui pourraient vous intéresser
Surdétection d'un signal 50 Hz
Tracés Pacing & Defibrillation
Surdétection des ondes P
Tracés Pacing & Defibrillation