Mode VVT 60 battements/minute

Tracé
N° 3
Constructeur Abbott Prothèse PM Chapitre Modes de Stimulation
Patient

Même patient que tracé 1; changement de mode de stimulation (les sondes fonctionnent normalement);

Tracé

Programmation en mode VVT 60 battements/minute; chaque détection ventriculaire (VS) déclenche une stimulation ventriculaire (t pour trigger); l'aspect du QRS spontané ne parait pas modifié par la stimulation ventriculaire qui survient en période réfractaire myocardique.

Commentaires

Quand le mode VVT est programmé, la détection d'un complexe ventriculaire déclenche une stimulation immédiate dans la période réfractaire absolue du myocarde ventriculaire (trigger). Si aucune activité ventriculaire n'est détectée, la stimulation se produit à la fréquence minimale programmée. Ce fonctionnement correspond donc à l’opposé du mode VVI où la détection inhibe la stimulation. Ce type de mode de stimulation est aujourd’hui très peu programmé au long cours car associé avec une augmentation inutile de la consommation énergétique. Les modes déclenchés peuvent être utilisés dans 2 circonstances particulières:

  1. en cas de détection de myopotentiels ou d'une interférence électromagnétique, un stimulateur programmé en mode SST ne s'inhibe pas mais induit une stimulation sur chaque artéfact détecté hors période réfractaire, ce qui permet d'éviter une pause chez les patients dépendants. Ce type de mode était particulièrement intéressant sur les anciens modèles de stimulateur qui étaient plus sensibles aux interférences extérieures car fonctionnant uniquement en mode unipolaire. 
  2. ce mode permet d'évaluer la détection dans la cavité considérée, de vérifier qu'il n'y a pas d'écoute croisée et que les extrasystoles sont également correctement détectées.
Message à retenir

Les modes déclenchés (AAT, VVT) sont associés avec une augmentation inutile de la consommation favorisant l'usure des batteries et sont donc rarement programmés au long cours quand le stimulateur fonctionne normalement. Ils peuvent toutefois être utiles chez les patients dépendants présentant une inhibition de la stimulation à la suite de la surdétection de myopotentiels ou d'une interférence électromagnétique.