Défaut de détection ventriculaire

Tracé
N° 23
Constructeur Biotronik Prothèse PM Chapitre Stimulation / Détection
Patient

Homme de 54 ans, implanté d'un stimulateur Evia DR dans le cadre d'une maladie de l'oreillette; enregistrement d'un EGM périodique.

Tracé
  1. détection atriale et détection ventriculaire;
  2. défaut de détection ventriculaire; fonctionnement en mode Vp suppression, pas de commutation en mode DDD à la suite d'une seule onde P bloquée;
  3. second ventricule sous-détecté;
  4. pas de commutation en mode DDD, le critère de commutation n'étant pas atteint (3 ondes P bloquées sur 8).
Commentaires

Ce tracé révèle également une des limites de la détection automatique sur les stimulateurs BiotronikTM. La valeur de sensibilité maximale (2 mV) n'est pas programmable et n'est pas adaptée quand les ventricules sont comme chez ce patient de petite amplitude (entre 1.5 et 2.5 mV). Il peut alors être nécessaire de programmer une sensibilité fixe avec un niveau de sensibilité plus élevé (sensibilité programmée fixe à 1 mV par exemple). L'enregistrement d'un EGM périodique peut permettre le diagnostic de dysfonctions non identifiables par le stimulateur comme un problème de sous-détection. Le bon fonctionnement des différents algorithmes de préservation de la conduction spontanée nécessite une bonne qualité de la détection atriale et ventriculaire. Ce patient présentait de nombreux épisodes de commutation inappropriée en rapport avec ce problème de sous-détection ventriculaire (faux diagnostics de BAV 2, de BAV 3 ou de pause ventriculaire).

Autres articles qui pourraient vous intéresser
Défaut de détection atriale 2
Tracés Pacing & Defibrillation
Défaut de détection ventriculaire
Tracés Pacing & Defibrillation
Défaut de détection atriale
Tracés Pacing & Defibrillation