Fonctionnement de l’algorithme Vp-suppression

Tracé
N° 9
Constructeur Biotronik Prothèse PM Chapitre Modes de Stimulation
Patient

Homme de 64 ans implanté d’un stimulateur Evia DR-T pour dysfonction sinusale symptomatique (algorithme Vp-suppression programmé); interrogation du stimulateur et réalisation d’une épreuve d’effort (flexions répétées des jambes).

Tracé

Tracé 9a 

  1. stimulation mode ADIR; stimulation atriale à la fréquence asservie avec conduction atrio-ventriculaire et QRS spontané (AP-VS);
  2. extrasystole atriale bloquée (classée AS car en dehors des périodes réfractaires);
  3. absence de commutation sur une seule activité atriale bloquée, pas de stimulation ventriculaire; poursuite du mode ADIR.

Patient: homme de 72 ans implanté d’un stimulateur Evia DR-T pour bloc auriculo-ventriculaire complet paroxystique (algorithme Vp-suppression programmé); interrogation du stimulateur.

Tracé 9b

  1. rythme spontané atrial et ventriculaire;
  2. onde P bloquée;
  3. seconde onde P bloquée;
  4. troisième onde P bloquée;
  5. commutation en mode DDD.
Commentaires

Le mode AAI-DDD (VP-suppression) a été conçu de façon à permettre une stimulation en mode ADI avec monitorage permanent de la conduction auriculo-ventriculaire et commutation vers le mode DDD lorsque le stimulateur détecte une altération de la conduction. Il existe 4 critères de commutation correspondant aux différents degrés de bloc auriculo-ventriculaire (BAVI, BAVII, BAVIII et pause ventriculaire).

  1. critère de BAVI: le stimulateur commute en mode DDD quand 2 activités atriales consécutives (spontanées ou stimulées) sont conduites avec un délai AS-VS ou AP-VS dépassant 450 ms (valeur identique que l'oreillette soit détectée ou stimulée). Cette valeur est non modifiable. Dans ce premier tracé, initialement le délai AP-VS est relativement allongé (de l'ordre de 350 ms) mais reste inférieur à la valeur seuil, le stimulateur continue donc à fonctionner en mode ADIR. Il n'est pas possible de programmer ce paramètre uniquement sur effort. Il est en revanche à noter que la valeur de PR long requis pour induire une commutation diminue au cours d'un effort avec l'augmentation de la fréquence cardiaque.
  2. critère de BAVII: le stimulateur commute en mode DDD quand 3 (valeur nominale) activités atriales (spontanées ou stimulées) sur 8 sont bloquées (non suivies d'un QRS spontané). Le chiffre 3 est modifiable: plus on le diminue, plus les commutations sont fréquentes; si cette valeur est programmée à 5, cela implique qu'il existe au moins 2 activités atriales consécutives bloquées et le critère de BAVIII est également rempli. Une seule activité atriale bloquée comme sur le premier tracé n'induit donc pas de commutation quand la programmation est nominale.
  3. critère de BAVIII: le stimulateur commute en mode DDD quand 2 activités atriales (spontanées ou stimulées) consécutives sont bloquées (non suivies d'un QRS spontané). Ce paramètre est non modifiable.
  4. critère de pause: le stimulateur commute en mode DDD quand l'intervalle entre 2 activations ventriculaires détectées dépasse 2 secondes. Ce paramètre est également non modifiable (on ne peut pas allonger la durée de la pause).

Aucun EGM n'est enregistré automatiquement à la suite de la survenue d'une commutation du mode ADI vers le mode DDD ce qui limite les possibilités d'évaluation de la qualité de l'algorithme.