Tachycardie par réentrée électronique sur extrasystole ventriculaire

Tracé
N° 22
Constructeur Medtronic Prothèse PM Chapitre DAV, TRE, périodes réfractaires
Patient

Même patient que tracé 19; au cours de l'interrogation, enregistrement de cet épisode.

Tracé

La première ligne correspond à DI avec les marqueurs superposés, la seconde à l'EGM atrial et la dernière à DII avec les intervalles superposés;

  1. détection atriale, stimulation ventriculaire (AS-VP);
  2. extrasystole ventriculaire (VS); écoute croisée de cette extrasystole ventriculaire par le canal atrial; le AS précède même le VS; en fonction de la position des sondes et de l'origine de l'extrasystole, certaines ESV sont détectées de façon plus précoce par la sonde auriculaire que par la sonde ventriculaire; l'activité atriale spontanée bien visible sur l'EGM atrial qui survient juste après l’extrasystole n'est pas détectée car dans le blanking atrial post-ventriculaire de l’extrasystole;
  3. nouvelle ESV avec écoute croisée;
  4. l'activité atriale, cette fois plus à distance, est détectée (AS) et induit un délai AV et une stimulation ventriculaire; le délai AV a été allongé automatiquement pour respecter le délai VV minimum programmé qui correspond à la fréquence maximale programmée;
  5. déclenchement d'une TRE;
  6. interruption de la TRE par l'algorithme;
  7. stimulation atrio-ventriculaire avec délai AV court (SANC);
  8. retour au rythme sinusal (AS-VP). 
Commentaires

La gestion des ESV est particulièrement difficile pour un stimulateur double chambre. En effet, une ESV peut créer une perte de synchronisme atrio-ventriculaire qui peut comme sur ce tracé induire une TRE. L'algorithme de réponse aux ESV est destiné à empêcher le suivi d’ondes P rétrogrades engendrées par les extrasystoles ventriculaires. Le stimulateur définit une ESV comme tout événement ventriculaire détecté qui suit un autre événement ventriculaire sans qu’il n’y ait d’événement atrial dans l’intervalle ventriculaire. Le problème chez ce patient est l'écoute croisée et précoce de l'ESV par le canal auriculaire. Ce cycle est analysé par le stimulateur comme AS-VS et n'est donc pas comptabilisé comme une ESV. Il peut être possible de réduire la sensibilité atriale pour éviter cette écoute croisée. En effet, même si le signal atrial correspondant à l'ESV est d'amplitude importante sur l'EGM atrial, il est également plus "mou" que le vrai signal atrial sinusal. Une modification de la détection atriale pourrait donc peut-être corriger cette surdétection.