Bulle d'air dans le connecteur, défaut de fixation de la sonde au niveau du boitier

Tracé
N° 20
Constructeur Boston Scientific Prothèse S.ICD Chapitre S.ICD
Patient

Homme de 64 ans avec myocardiopathie ischémique, FA chronique; implantation d'un défibrillateur sous-cutané Emblem A209; programmation: Thérapies On, 2 zones (une zone de choc conditionnel à 200 bpm, une zone de choc à 230 bpm), stimulation post-choc sur On; gain sur 1X, vecteur secondaire; épisodes non traités enregistrés dans les mémoires 12 jours après l'implantation.

Tracé
  1. FA;
  2. perte brutale de signal avec décrochage de la ligne de base;
  3. nouvelle perte de signal;
  4. surdétection d'un signal rapide volté très rapide correspondant à des pertes brutales de signal répétées;
  5. les complexes QRS restent visualisables;
  6. charge des condensateurs;
  7. ralentissement des signaux surdétectés; cycles classés S;
  8. choc électrique non délivré.
Patient

Homme de 28 ans avec dysplasie arythmogène du ventricule droit; implantation d'un défibrillateur sous-cutané Emblem A209; programmation: Thérapies On, 2 zones (une zone de choc conditionnel à 190 bpm, une zone de choc à 230 bpm), stimulation post-choc sur On; gain sur 2X, vecteur secondaire; choc électrique 15 jours après l'implantation.

Tracé
  1. surdétection d'un signal rapide et anarchique;
  2. choc électrique;
  3. arrêt de la surdétection.
Commentaires

Ces 2 tracés permettent d'illustrer 2 types de complications pouvant être observés les jours suivant l'implantation d'un défibrillateur sous-cutané.

- pour le premier patient, le tracé évoque un problème de bulles d'air coincées dans le bloc connecteur. Si le tournevis n'est pas placé dans le pas de vis au moment où la sonde est poussée dans le connecteur, des bulles d'air peuvent rester bloquées sous pression dans le connecteur. L'aspect caractéristique de surdétection montre des pertes de signal isolées puis répétées quand les bulles s'échappent au moment où les pressions s'équilibrent. Le dispositif essaie de recentrer la ligne de base ce qui explique l'aspect sinusoïdal. Ce type de surdétection survient dans l'immense majorité des cas dans les 15 jours suivant l'implantation et peut occasionner un nombre limité d'épisodes enregistrés avec possibles chocs inappropriés. Le diagnostic basé sur l'aspect caractéristique du tracé, les pertes de signal répétées et le contexte post-implantatoire, impose probablement la désactivation temporaire des thérapies et la surveillance du patient jusqu'à ce que la période à risque se termine. Pour prévenir la survenue de ce type de problème, il est impératif lors de l'implantation d'introduire le tournevis avant de pousser la sonde dans le connecteur. Les pertes de signal peuvent être observées dans 2 autres situations: lors d'une implantation avec seulement 2 incisions, des bulles d'air peuvent rester bloquées au niveau de la partie distale de la sonde; quelques cas ont également été décrits de perte de signal observées avec le vecteur primaire ou le vecteur supplémentaire quand l'olive a été mal fixée et vient recouvrir l'électrode proximale. Le nouveau design des sondes devrait permettre d'éviter ce problème.

- pour le second patient, un problème de connectique expliquait la surdétection et la survenue du choc inapproprié. Le tracé montrait des signaux rapides et anarchiques. Une reprise chirurgicale a confirmé l'absence de fixation correcte au niveau du connecteur.

Autres articles qui pourraient vous intéresser