Bloc de branche gauche et syncope

Tracé
N° 22
Pathology
Patient
Femme de 87 ans; hospitalisation à la suite de 2 syncopes à l'emporte pièce;
Bloc de branche gauche et syncope
Commentaires

Cette patiente présente un aspect électrocardiographique caractéristique de bloc de branche gauche qui associe :

  1. un complexe QRS élargi à 120 ms ou plus chez l’adulte, un QRS supérieur à 100 ms chez l’enfant de moins de 8 ans;
  2. une apparition retardée de la déflexion intrinsécoïde supérieure à 60 ms (temps d’activation ventriculaire pouvant aller jusqu’à 100 ms) dans les dérivations précordiales gauches : elle est due à la dépolarisation retardée de la paroi ventriculaire impliquée ; il s’agit d’un critère majeur et fondamental de bloc de branche gauche ; la déflexion intrinsécoïde est normale dans les précordiales droites puisque le ventricule droit est activé normalement;
  3. un aspect QRS caractéristique en V6 : on observe une positivité initiale, le sens de la dépolarisation septale étant inversé et le stimulus se propageant de droite à gauche ; les forces d’activation septale se dirigent donc vers les dérivations précordiales gauches qui enregistrent une  déflexion initiale positive ; la présence d’une onde q en V6 permet donc d’éliminer le diagnostic de bloc de branche gauche ; l’amplitude de l’onde R est souvent augmentée ; en effet, lorsque l’activation ventriculaire gauche est retardée, elle ne rencontre plus d’opposition de la part de la dépolarisation ventriculaire droite d’où un potentiel plus volté ; le pied de l’onde R est souvent empâté ou parfois crocheté puis la branche ascendante est relativement rapide et suivie d’un fort ralentissement au sommet (bifidité ou aspect en plateau) et d’une descente brève vers la ligne iso-électrique ; absence d’onde s terminale;
  4. un aspect QRS caractéristique en V1 : onde S large en rapport avec les forces gauches survenant avec retard ;  l’aspect le plus typique est donc rS ou QS;
  5. une modification du segment ST et de l’onde T en V5, V6 : on retrouve fréquemment un  sous-décalage du segment ST et une onde T inversée avec possible sus-décalage en V1;
  6. dans les dérivations frontales, on retrouve en DI et plus souvent encore en aVL, l’aspect caractéristique retrouvé en V6 (positivité exclusive suivie d’une onde T négative et symétrique avec sous-décalage) ; L’axe du QRS est variable : il peut être normal ou dévié à gauche;
    La présence d’un bloc de branche gauche rend difficile le diagnostic d’infarctus ou d’hypertrophie ventriculaire. 
Exergue
Les signes ECG d'un bloc de branche gauche sont : un QRS large, un aspect caractéristique en V6 (retard de la déflexion intrinsécoïde, absence d'onde q, positivités exclusives, sous-décalage segment ST fréquent), un aspect caractéristique en V1 (pas de retard de la déflexion intrinsécoïde, aspect rS ou QS).
Bloc de branche gauche et syncope