Discrimination double chambre

Tracé
N° 38
Constructeur Medtronic Prothèse DAI Chapitre Discrimination
Patient

Même patient que tracé précédent.

Tracé

Le graphe est proche de celui du tracé précédent; on peut voir temporairement quelques cycles atriaux plus lents que les cycles ventriculaires juste avant le premier burst; 4 bursts et une rampe sont délivrés sans modification significative de la fréquence ventriculaire ou de la fréquence atriale.

  1. sur l'EGM, le tracé initial est identique au précédent;
  2. sous-détection atriale marquée; le rythme atrial devient plus lent que le rythme ventriculaire;
  3. le compteur de TV est rempli; diagnostic de TV; un premier burst est délivré. 
Commentaires

Nous avons retrouvé chez ce patient de multiples épisodes de FA conduite bien discriminés par le PR Logic ou par le Morpholog et un épisode ayant occasionné la survenue de thérapies inappropriées. Le PR Logic repose sur l'analyse différentielle entre fréquence atriale et fréquence ventriculaire. Une des règles de base du fonctionnement de cet algorithme est que si la fréquence ventriculaire est jugée plus rapide que la fréquence atriale, le dispositif conclut TV sans analyse supplémentaire (pas d'analyse du Morpholog qui aurait permis de corriger le diagnostic). Cela expose donc le patient à la survenue de thérapies inappropriées en présence d'une sous-détection atriale comme dans cet exemple (fréquence ventriculaire considérée à tort comme supérieure à la fréquence atriale). Si ces épisodes se répètent et si il n'existe pas de marge de programmation pour optimiser la qualité de la détection atriale, il peut être souhaitable de déprogrammer le PR Logic et de baser la discrimination uniquement sur l'analyse de la morphologie.  

Autres articles qui pourraient vous intéresser
Discrimination double chambre
Tracés Pacing & Defibrillation
Discrimination double chambre : V>A
Tracés Pacing & Defibrillation
Discrimination double chambre : V=A
Tracés Pacing & Defibrillation